Amérique latine: comprendre la capture immédiate et différée


En Europe, on a l'habitude de parler d'autorisation, de pré-autorisation et de télécollecte.
Et lorsqu'on parle de télécollecte, cela signifie qu'une plateforme de paiement a le contrôle total de la fermeture d'un lot à télécollecter.

En Amérique latine, il faut tout ré-apprendre.
Pourquoi?
Parce que les acquéreurs mettent à disposition des APIs, le plus souvent pauvres pour ne pas dire très pauvres qui limitent les fonctionnalités d'une plateforme de paiement.


En Europe, une pré-autorisation est une demande de renseignement. Cela veut dire qu'on ne va pas faire une autorisation du montant total, mais qu'on va demander à l'émetteur de contrôler les données carte (numéro de la carte, date d'expiration et CVV). Ensuite on fera une autorisation du montant total sans CVV en utilisant les règles de paiement récurrent.

En Amérique latine, une pré-autorisation est une autorisation du montant total pour laquelle on ne demande pas une capture immédiate. On devra plus tard et toujours avant l'expiration de l'autorisation demander la capture de ce paiement. On a donc le risque de ne pas arriver à capturer la transaction. Ce qui est impossible en France par exemple car on envoie un fichier de remise à l'acquéreur pour compensation.


Capture immédiate versus Capture différée:


Capture immédiate

Quand on parle de capture immédiate avec un acquéreur sud-américain, cela veut dire qu'on fait une autorisation et qu'on ne se préoccupe pas de sa capture. C'est l'acquéreur qui s'en occupe.
Cela a surement été fait pour que les marchands n'implémentent pas un batch de capture.

Inconvénients: 

  • Difficile de faire une révision des paiements en cas de contrôle de fraude. Pas assez de temps pour le faire.
  • On ne sait jamais précisément quand la fermeture du lot a lieu. 
  • Tant que l'acquéreur n'a pas fermé le lot, ce qui veut dire tant qu'il n'a pas créé le fichier de compensation, on peut annuler, le  jour même, un paiement à capture immédiate.
  • On peut aussi chez certains, rembourser un paiement d'un lot non fermé plutôt que de l'annuler. Ce qui est un peu étrange car dans ce cas il y a des frais pour les 2 acteurs: marchand et acheteur. Donc il faut toujours tenter une annulation d'un paiement capturé avant de le rembourser si on est à J.
  • Une fois que le lot est fermé seul le remboursement est possible, mais suivant les acquéreurs il faut attendre jusqu'à 72 heures avant de rembourser. Entre la fermeture du lot et les 72 heures, le paiement n'existe plus pour certains. Les tentatives de remboursement renvoient 'Transaction not found". Il ne faut pas paniquer. Il faut attendre. 

Capture différée

Quand on parle de capture différée, ce n'est jamais un différé au-delà de la date de fin de validité de l'autorisation.
Cela veut dire qu'on a fait une pré-autorisation du montant total et qu'on lance un batch de capture.
Ce batch de capture permet de confirmer chez l'acquéreur la pré-autorisation.

Tant que le lot n'est pas fermé chez l'acquéreur même en cas de capture différée, on peut annuler un paiement ou le rembourser. Comme pour une capture immédiate.

Quelles conséquences dans PayZen:

  • les paiements à capture immédiate sont visibles dans le folder "paiements capturés"
  • les annulations sont possibles sur les paiements à capture immédiate et à capture différée tant que le lot n'est pas fermé. 
  • les paiements différés au delà de la date de validité de l'autorisation sont rarement possibles car les APIs mises à disposition sont rarement des APIs sans CVV (donc sans paiement récurrent)


Suivant les acquéreurs, les APIs ou les contrats d'acceptation sont:

  • à capture immédiate et différée, 
  • uniquement à capture immédiate, 
  • uniquement à capture différée

PayZen propose de définir au niveau du contrat d'acceptation (MID) le type de capture par défaut et le marchand peut ensuite quand c'est possible surcharger le type de capture lors de l'appel à PayZen. Mais ce n'est pas possible avec tous les acquéreurs.

Là où cela se complique c'est que suivant les acquéreurs, certains types de carte sont toujours à capture immédiate, même si le MID est à capture différée. Ainsi les cartes Maestro et Electron dans certains pays sont traitées comme des cartes à capture immédiate et vous ne pouvez pas demander la capture, même si le contrat est en capture différée.
C'est d'autant plus étonnant que ces cartes ont des durées d'autorisation assez longues et ne justifient pas une capture immédiate de la part du PSP.



PAYS                                                               
 TYPE DE CONTRATS



Firstdata Argentine 
    capture immédiate et différée sur le même MID
Prisma Argentine
    capture immédiate et différée sur le même MID
Procesos Perou 
    capture immédiate et différée sur le même MID
Visanet Perou
    capture immédiate ou différée par MID
Transbank Chili API Completa  
    capture immédiate uniquement
Transbank API WebPay Mall
    capture immédiate ou différée par MID
Transbank API WebPay Normal
    capture immédiate uniquement
Transbank API WebPay Normal debito
    capture immédiate uniquement

Conclusion

Personnellement, je ne suis pas fan des solutions qui n'offrent que la capture immédiate.
Elles sont décriés par les marchands.
Mais nous ne sommes pas au paradis des APIs de paiement modernes. Donc nous n'avons pas d'autres choix que de nous adapter. Surtout quand l'acquéreur a un monopole et est persuadé qu'il a inventé la lune.

Comme dirait un sous-gérant (qui devrait rester sous-gérant toute sa vie) d'un acquéreur que je ne citerai pas, nous sommes différents, donc c'est comme ça et pas autrement.



Commentaires