Accepter les Titres-Restaurant sur Internet: qui a dit que c'était simple?

Il y a plus désormais plus d'un an, nous nous sommes lancés dans l'acceptation des Titres-Restaurant dématérialisés (carte) en ligne au départ en gérant les cartes de 2ème génération.
Par la suite nous avons découvert que c'était un peu plus compliqué que prévu.

Cet article explique la gymnastique qu'il faut gérer pour répondre aux professionnels de la restauration.

On trouve sur le marché à ce jour les types de cartes restaurant (TRD) suivants:
  • Cartes dites de premières génération. Ce sont des cartes 4 coins. Elles sont émises sous la marque Visa ou MasterCard. Edenred par exemple émet des cartes TICKET RESTAURANT MasterCard prépayées pendant que Apetiz et Sodexo émettent des cartes Visa prépayées. Ces cartes sont acceptées dans les terminaux de paiement CB si le code MCC du commerçant est compatible avec l'activité restauration. Avec certains émetteurs, il faut demander au préalable pour son contrat commerçant l'ouverture du flux autorisation chez l'émetteur des Titres-Restaurant.
  • Cartes de première génération avec un code "BIN" (6 premiers chiffres de la carte) inconnues des réseaux Visa ou MasterCard et dont le numéro se trouve au dos de la carte. En fait ce n'est pas un PAN mais juste un numéro de carte. Dans ce cas, il faut implémenter une API pour aller chercher une "vraie carte" et son solde total (donc pas de possibilité de connaitre le solde journalier à ce jour. Avec la "vraie" carte on peut alors faire une autorisation via le contrat d'acceptation du commerçant.
  • Cartes de deuxième génération: Ce sont des cartes 3 coins qui passent exclusivement par le réseau d'acceptation CONECS. 
  • Cartes hybrides (carte première et deuxième génération) : Ces cartes peuvent être acceptées soit via Conecs, soit via le contrat d'acceptation du commerçant.

Si vous m'avez suivi, on peut maintenant parler de l'acceptation de ces cartes dans PayZen:
  • Cartes de première génération: lorsque nous les détectons, nous sommes capables de demander une autorisation partielle et de proposer le paiement du complément par un autre moyen de paiement (Carte bancaire par exemple). Si le contrat du marchand est 3DSecure, ces cartes sont soumises à 3DS. En cas de code retour 10 (autorisation partielle), nous n'allons pas gérer un refus (lire: savoir-gerer-le-code-retour-10) mais nous allons proposer de payer avec un autre moyen de paiement le complément. Ces cartes sont acceptées par défaut sur le contrat d'acceptation CB, mais certains émetteurs nous ont demandé de les router directement sur le contrat CONECS. 
  • Cartes de première génération avec un numéro de carte au verso de la carte: nous appelons l'api de l'émetteur pour récupérer le vrai numéro de carte afin de faire l'autorisation. Si le solde est suffisant pour payer le panier, le transaction est dénouée. Sinon, nous proposons de payer le complément par un autre moyen de paiement si l'émetteur renvoie une autorisation partielle
  • Cartes de deuxième génération (3 coins): nous envoyons toutes les demandes d'autorisation à CONECS. A ce jour, le téléparamétrage du contrat CONECS détermine les bins des cartes qui sont acceptées. Dans le cas de cartes 3 coins CONECS, Edenred a choisi de bloquer l'acceptation via le canal e-commerce. Les cartes 3 coins Ticket Restaurant Conecs contrairement au cartes TICKET RESTAURANT MASTERCARD ne sont pas acceptées en e-commerce. Nous gérons le complément avec un autre moyen de paiement pour les cartes de 2ème génération dont les bins sont acceptés par le contrat CONECS et pour les émetteurs qui savent renvoyer une autorisation partielle.
  • Cartes mixtes (fonctionnent en 3 coins ou en 4 coins): nous envoyons les demandes d'autorisation à CONECS pour les émetteurs UP, APETIZ et SODEXO. Nous envoyons les demandes d'autorisation à Edenred via le contrat d'acceptation cartes pour les cartes TICKET RESTAURANT MASTERCARD mixtes (on passe en 4 coins) puisque le canal e-commerce via CONECS est fermé par défaut. Et on gère le complément comme avec une carte de première génération, si l'autorisation partielle est gérée par l'émetteur. 
Simple non?

PayZen décomplexifie totalement pour les marchands cette gestion de cartes en :

  • proposant à leurs clients la même fluidité de parcours de paiement en ligne qu'importe le type de Carte Titres-Restaurant utilisée. (tester le parcours de paiement)
  • simplifiant l'intégration et l'activation de ce moyen de paiement (voir la documentation technique)


Commentaires